Création gratuite et simple

Je crée mon site web

Association Asphodèle

LA PHYTOTHERAPIE consiste à soigner à partir de plantes, qu'elles soient encore fraîches ou volontairement séchées. On les utilise en infusions, décoctions, lotions, dans des bains, ou encore macérées dans de l'huile. Une plante peut donner des résultats différents selon l'endroit où elle pousse ( ou est cultivée) et aussi selon les conditions météo de la région. Un grand nombre de médicaments modernes est composé en partie d'extraits de plantes. L'usage de la phytothérapie peut se révéler dangereux pour qui n'a pas les connaissances nécessaires en matière d'utilisation. De nombreuses plantes (ou seulement une partie) paraissent anodines, mais n'en sont pas moins toxiques. D'où l'intérêt de mieux les connaître.

D'autant plus que nous bénéficions dans notre région de merveilleuses plantes aux vertus sous estimées.

 

 

HISTORIQUE

Jusqu'au 19ème siècle les hommes utilisaient les plantes comme seul moyen de se soigner. Des archéologues ont découvert des recueils prouvant qu'il y a plus de 4000 ans, on utilisait effectivement les plantes à des fins médicales. On sait que les peuples anciens tels que les Grecs, les Romains, les Égyptiens s'en servaient. Les croisés ramenaient, de leurs périples, des herbes inconnues dans nos contrées. Les moines avaient une bonne connaissance des plantes et pratiquaient la culture avec succès. Dans leurs jardins bien abrités et bien clôturés, ils créèrent les premières consultations. On ne tarda pas à échanger des plantes entre régions et même entre pays. Charlemagne lui même, encouragea vivement ces pratiques. Les herbes avaient égaement une part prépondérante dans l'élaboration de mets cuisinés. A cette époque, les gens avaient un goût prononcé pour les viandes relevées, et l'adjonction d'herbes et d'épices dans les plats carnés répondait au goût de l'époque tout en protégeant leur santé. 

 

 

RÈGLES À RESPECTER EN PHYTOTHÉRAPIE POUR LA CUEILLETTE DES PLANTES Certaines règles sont à respecter si l'on veut retirer un maximum de bénéfices de leurs vertus thérapeutiques:                                                                                 

 * choisir le moment de l'année recommandé pour cueillir la plante médicinale                

 * aucune humidité au moment de la cueillette                                                           

 * faire la récolte pendant une journée sèche, ensoleillée, de préférence le matin           

* se munir d’outils indispensables en fonction de la plante que l'on recherche : pelle à main, sécateur, couteau bien coupant, grattoir, panier  à compartiments (le mélange de plantes peut être dommageable tant pour leur qualité que pour les dangers qu'il peut représenter) C'est pourquoi, il faut être très vigilant et rigoureux.                           

 * bien que ceci soit évident, il faut veiller à choisir des plantes saines, sans maladie ou parasite, et vérifier que le sol aux alentours soit propre et sain                              

 * respect de la nature: pas de cueillette surabondante, pas de détérioration inutile, prendre que ce qui est utile.                                                                                 

* Ne faites pas de préparations sans avoir demandé avant à votre médecin ou votre pharmacien. Les plantes peuvent être bénéfiques ou dangereuses si elles sont utilisées à mauvais escient, vous devez être très prudents, comme pour toute automédication.

 

 

 

 

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES SUR LA PAGE « NOS ATELIERS »